Partir en Italie avec sa propre voiture : ce à quoi il faut penser

L’Italie a beaucoup à offrir aux voyageurs. Chaque région possède une atmosphère particulière, des collines de la Toscane aux lacs de la Lombardie. Les rues pavées des centres-villes historiques de l’Italie ont un charme original et ont figuré dans de nombreux célèbres films.

Et l’une des façons de découvrir toute la beauté de l’Italie est probablement un voyage en voiture. Si vous décidez de conduire votre propre voiture pour un tel road trip, il est important de tenir compte de divers éléments.

Assurer sa voiture et vérifier son bon fonctionnement

Si vous envisagez un voyage en voiture en Italie, la première chose que vous devez faire est de vérifier l’état de votre voiture. Il s’agit en effet d’un long voyage et vous devez vous assurer que tout fonctionne bien. Pour cela, il vous faudra avoir recours aux services d’un garagiste pour réviser votre véhicule.

Voici d’autres conseils utiles pour un road trip réussi en Italie :

Vous ne voulez pas avoir de problèmes lors de votre voyage. Outre cet élément, il faudra aussi penser à bien assurer votre voiture. L’idéal serait d’obtenir la meilleure couverture d’assurance possible. Non seulement cela élimine le stress de la conduite et du stationnement, car vous n’avez pas à vous soucier des rayures, mais aussi, selon l’endroit où vous vous rendez, le vol de voiture peut être un problème majeur. Pour cela, vous aurez probablement besoin de l’assistance de l’assurance automobile Groupama.

Utiliser un GPS pour conduire en Italie

Certes, les gens peuvent naviguer à l’aide d’une carte et d’un bon sens de l’orientation, mais il est toujours pratique d’utiliser un GPS. Vous pouvez parfaitement obtenir une carte SIM locale à placer dans votre smartphone, ou appeler votre opérateur afin d’ajouter un plan de données à l’étranger. Certains opérateurs proposent en effet l’itinérance internationale.

Sinon, il est aussi possible d’utiliser Google Maps. Cela peut sembler surprenant, mais si vous voyagez pour la première fois en Italie, vous pourrez avoir des difficultés à vous situer. Et si Google Maps ne vous satisfait pas, vous pouvez toujours opter pour d’autres applications.

Suivre les panneaux de signalisation

En tant que Français conduisant en Italie, vous pourrez avoir du mal à suivre les panneaux de signalisation italiens. De nombreux panneaux de signalisation italiens sont directionnels. Les routes sont assez bien signalées et il peut être facile de les suivre si vous vous dirigez vers une grande ville.

Sur l’Autostrada, vous pouvez savoir si vous allez à Milan ou à Bologne. Sur les routes de campagne, cependant, il y a souvent une intersection qui indique deux sens. Cela peut devenir ainsi un peu déroutant et le GPS devient essentiel.

Voyager en voiture en Italie sur l’Autostrada et la Tangeziale

L’autoroute est la principale route qui relie les grandes villes, comme Milan, Bologne et Florence. Il comprend les autoroutes marquées de la lettre A. Il n’y a pratiquement aucune sortie. Il s’agit du moyen le plus rapide de voyager entre les villes.

La Tangenziale est considérée comme un périphérique. Cela fait le tour des grandes villes et vous permet d’accéder non seulement aux grandes villes, mais aussi aux petits villages. Il est donc essentiel de connaître ces différences afin d’éviter de conduire pendant trente minutes dans la mauvaise direction.

Livia L.

Italienne par ma mère, j'ai grandi près de Milan durant mon enfance. J'ai vu beaucoup de choses de l'Italie, les bons et les mauvais cotés. Dans tous les cas, je suis ici pour vous donner des pistes et conseils pour visiter et apprécier ce magnifique pays #loveitalia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.