Les monastères en Italie sont de véritables monuments

L’Italie est célèbre pour sa relation riche et traditionnelle avec l’Église, qui a non seulement fait du pays l’un des bastions du catholicisme mondial, mais a également entraîné de nombreux développements immobiliers et la création d’un art assez étonnant. Les monastères sont de parfaits exemples des trois, car ils résument en un seul endroit l’idée de communauté catholique et la valeur artistique des églises et autres bâtiments qui y sont liés.

Le Monte Gargano

On peut commencer par le Monte Gargano qui, à l’insu de la plupart, fut le premier sanctuaire d’Europe occidentale. Ce sanctuaire enchanté se trouve dans le sud de l’Italie, dans la région des Pouilles. Le bâtiment est en fait composé de deux corps principaux : l’église Santa Maria Maggiore et le baptistère Saint-Jean. 

Voici un autre exemple de monastère :

Comme tout autre complexe religieux, il y a un magnifique clocher ; celui-ci a une signification historique particulière car il a été construit par Federico II, l’un des empereurs les plus brillants de l’histoire qui, depuis la Sicile, a initié une nouvelle façon de penser le monde moderne. Sur une note plus architecturale, il est important de rappeler le portique gothique qui date de la fin du XVe siècle.

La basilique Saint-Antoine

Si nous nous dirigeons vers le nord à Padoue, nous trouvons la belle basilique de Saint-Antoine, qui a été achevée vers 1300. Elle est unique car elle a été influencée par différents styles architecturaux et artistiques au cours des siècles, ainsi que par des influences étrangères, apportées par le de nombreuses invasions qui ont frappé la région.

La basilique Sainte-Marie

Il ne faudra qu’un court trajet depuis Padoue pour atteindre Venise, où la basilique Sainte-Marie du Salut se dresse à la jonction entre le Grand Canal et le Bacino di San Marco sur la lagune. L’église a une forme octogonale ; c’est un bâtiment qui, comme le clocher et la basilique Saint-Marc, est très important dans l’aspect général de la ville, en particulier pour son large dôme. 

L’intérieur présente un éventail de couleurs et de lumières, ainsi qu’un magnifique maître-autel baroque et bien sûr les peintures du Titien. Pour les passionnés de cinéma, la basilique Sainte-Marie du Salut a figuré dans plusieurs films, le plus célèbre étant probablement Indiana Jones et la dernière croisade de Steven Spielberg.

L’abbaye de Fossanova

Au centre de l’Italie, à environ 110 kilomètres au sud-est de Rome, se trouve l’abbaye de Fossanova, l’une des constructions gothiques les plus importantes d’Italie centrale, construite entre la fin du XIIe et le début du XIIIe siècle. Cette abbaye a d’anciennes racines romaines, car c’était à l’origine une villa romaine et seulement plus tard transformée par les moines cisterciens en un centre très important de prière et d’échange d’idées et d’art. 

Aujourd’hui, l’abbaye offre hébergement et restauration aux pèlerins et, bien sûr, une merveilleuse expérience spirituelle à tous ceux qui souhaitent la vivre. Beaucoup de gens aiment se marier à Fossanova ou y baptiser leurs enfants, d’autres recherchent une expérience plus intense et émotionnelle et y passent quelques jours en méditation.

Livia L.

Italienne par ma mère, j'ai grandi près de Milan durant mon enfance. J'ai vu beaucoup de choses de l'Italie, les bons et les mauvais cotés. Dans tous les cas, je suis ici pour vous donner des pistes et conseils pour visiter et apprécier ce magnifique pays #loveitalia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.