L’Italie sous l’eau

L’Italie est un beau pays et tout ce qui est au-dessus de son sol en est la démonstration. Il y a aussi beaucoup de beauté naturelle sous sa mer, la Méditerranée ayant certaines des plus étonnantes flore et faune marines au monde. Avez-vous déjà pensé à des villes sous l’eau ou à des ports romains entiers ? Avez-vous déjà pensé aux villages abandonnés, submergés par les eaux vertes et froides des lacs alpins ? Eh bien, l’Italie en a aussi. Mystère, histoire, progrès… tout a joué un rôle dans le dénouement final de l’existence de ces lieux. Voici leurs histoires.

Progrès sous l’eau

Il existe un certain nombre d’endroits en Italie qui ont complètement disparu des cartes et ne sont aujourd’hui qu’un lointain souvenir dans l’esprit des communautés locales. Qu’est-ce que ces villages ont en commun ? La raison pour laquelle ils n’existent plus: les barrages. Lorsque le progrès a choisi leurs vallées comme des emplacements parfaits pour les barrages modernes, leur existence a pris fin sous des mètres et des mètres d’eau.

Certains se souviennent de ces lieux parce qu’ils sont nés ici et ont passé une partie de leur existence à errer dans leurs rues ; d’autres, la majorité aujourd’hui, ont été témoins de la beauté obsédante de leurs ruines lorsque, généralement tous les dix à vingt ans, les bassins d’eau sous lesquels ils sont enterrés sont vidés pour entretien. Si vous êtes dans le coin, renseignez-vous sur eux : il n’arrive pas souvent de voir un village sortir des eaux, presque intact.

Fabbriche di Careggine

Fabbriche di Careggine  est probablement le plus célèbre de tous les villages sous-marins italiens et est situé dans la magnifique Garfagnana , dans la province de Lucques. S’il existait encore aujourd’hui, il serait sous la juridiction de Vagli di Sotto, un petit village d’environ 1000 habitants, surplombant le lac de Vagli. Le fait est que si Fabbriche di Careggine était toujours là, il n’y aurait pas de lac : il lago di Vagli n’est pas naturel, mais a été créé artificiellement en 1946 comme bassin hydroélectrique pour soutenir toute la vallée. Les habitants de Fabbriche di Careggine ont été transférés dans un nouveau village, Vagli Sotto, sur les rives du lac.

Voici une vidéo présentant ce lieu :

Fabbriche di Careggine voit la lumière de la vie généralement tous les dix ans, lorsque le bassin est vidé pour des travaux d’entretien réguliers. Le maire de Vagli Sotto a annoncé en juin 2015 que cela se produirait pendant l’été 2016, 12 ans après que cela se soit produit la dernière fois. Si vous êtes dans la province de Lucques à la même époque l’année prochaine, vous pourrez peut-être assister à quelque chose d’extrêmement unique et vraiment obsédant.

Curon Venosta

Le destin du petit village de l’Alto Adige Curon Venosta  (province de Bolzano) était similaire à celui de Fabbriche di Careggine. En 1950, deux des trois grands lacs alpins du col de Resia ont été unifiés grâce à la construction d’un grand barrage. A cause de cela, le vieux village de Curon Venosta a été entièrement submergé et reconstruit plus haut sur la montagne : 163 maisons étaient couvertes d’eau, ainsi que les nombreux vergers fruitiers qui servaient autrefois de travail et de subsistance à leurs habitants.

Contrairement à ce qui se passe chez Fabbriche, Curon Venosta ne voit jamais la lumière du soleil et garde son silence, sous le sommeil aquatique depuis les années 50.

Livia L.

Italienne par ma mère, j'ai grandi près de Milan durant mon enfance. J'ai vu beaucoup de choses de l'Italie, les bons et les mauvais cotés. Dans tous les cas, je suis ici pour vous donner des pistes et conseils pour visiter et apprécier ce magnifique pays #loveitalia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.